Rechercher
  • Rédaction AO

UN FAUTEUIL POUR DEUX...

C'est l'histoire d'un de nos lecteurs (qui ne souhaite pas communiquer son identité), un Arrageois qui décide un beau jour d'aller faire une course en centre ville... Pas de place de stationnement à l'horizon mais soudain le miracle ! Une place, juste là , à portée de capot ! Un petit coup de volant et hop !


Bien qu'il n'en ai que pour "une minute" il se dirige vers l'horodateur et s'acquitte de la sainte taxe car notre homme est un bon citoyen, affirme t'il.


De retour après une quinzaine de minutes, voila que notre homme découvre sur son pare-brise une prune, une contravention, une amende, un PV, une contredanse ! Il s'empresse de jeter un oeil au vil document, persuadé qu'il s'agit là d'une erreur. "Pas de GIG ni de GIC, R417.11 du CR" indique le PV.

Arras stationnement et pv

Notre homme s'étonne, regarde au sol puis finit par lever le nez et là découvre ce panneau haut perché que dans l'empressement, il n'avait pas vu admet-il. Il est effectivement stationné sur une place réservée aux personnes handicapées...


Perplexe devant la légèreté manifeste de la signalisation de l'emplacement (pas de marquage au sol) il paiera son amende, davantage gêné qu'autre chose...


Arras stationnement et pv

C'est là où se trouve le véhicule blanc que notre Arrageois était stationné. Vu d'un pare-brise, le panneau ne saute effectivement pas aux yeux et le marquage au sol est... invisible !


DEUX POIDS, DEUX MESURES ?


Un mois s'écoule et notre homme se promène en ville, à pieds cette fois ! Il passe près de cette fameuse place de stationnement qui lui a coûté 135,00€ et y voit un véhicule garé. Une personne handicapée ? Quelqu'un qui s'est fait "farcer" comme lui ? Curieux, Il s'approche...


Arras stationnement et pv

...Le véhicule n'affiche pas de carte GIG-CIC mais il a de la chance, il n'a pas de PV... Tiens ? Qu'est-ce que c'est que cet autocollant en bas à droite ?...


Arras stationnement et pv

Un autocollant "Ville d'Arras" et un papier sur le tableau de bord précisant "Service Fêtes" : Aucune carte GIG-GIC ni même un ticket de stationnement ! Ça fait mauvais genre...


Notre homme repassera à plusieurs reprises devant le véhicule sur le pare-brise duquel il ne verra jamais fleurir au


cune contravention... Il peste alors, lui qui a été verbalisé au bout de quelques minutes seulement !


En 2012 déjà nous notions l'anecdote d'un véhicule municipal garé sur une place de stationnement équipée d'une borne avec limite de 15 minutes, une limite largement dépassée et bien sûr aucun PV sur le pare-brise (photo ci-contre).


Les zones de stationnement pour personnes handicapées à Arras sont elles correctement signalées, tant pour les usagers "valides" que pour les personnes handicapées elles-même ? Certains acteurs de la ville se sentiraient ils investis d'une forme d'impunité ?


Pourquoi le véhicule photographié par notre Arrageois n'a t'il visiblement pas été verbalisé ? Pourquoi a t'il pris soin d'afficher un papier indiquant "Service Fêtes" sur son tableau de bord, à côté de l'adhésif "Ville d'Arras" ?


CE QUE DISENT LES TEXTES :


L'article 1er-8° de l’arrêté du 15 janvier 2007 préconise une largeur minimale de 3.3 m, afin de permettre à une personne invalide de pouvoir circuler plus aisément autour de son véhicule. Par dérogation il peut être créé une place de stationnement de 2 m de largeur seulement, mais uniquement en cas de longitudinal à gauche et de plain-pied avec le trottoir, trottoir d’une largeur de 1,8 m au moins avec une matérialisation d’une bande latérale de 0,8 m de large (article 1er-8° de l’arrêté du 15 janvier 2007).


LA SIGNALISATION VERTICALE :


La signalisation verticale consiste, depuis le 25 avril 2008, en la pose du panneau B6d « Interdit de stationner et de s’arrêter » et du panonceau M6h « Interdit sauf GIG-GIC » (article 55-3 paragraphe C-2 de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière).


Arras stationnement et pv

Sur la simulation ci-dessus apparaît en bleu la taille de l'emplacement pour personnes handicapées si sa largeur de 3.30 mètres était respectée. Avec les dimensions actuelles, peut on imaginer qu'une personne à mobilité réduite puisse facilement accéder à son véhicule (zone jaune) ? Les deux voitures, noire et blanche sont elles garées sur une seule et même place GIG-GIC ? Difficile à déterminer étant donné la faiblesse de la signalisation.


LA SIGNALISATION HORIZONTALE


Elle est imposée par la réglementation et implique les reproductions en blanc de la figurine normalisée « Fauteuil roulant » sur les limites ou le long de la place de stationnement. Les dimensions du fauteuil roulant doivent être de 0,50 m × 0,60 m ou de 0,25 m × 0,30 m. La réglementation n’impose pas le dessin d’un fauteuil roulant au centre de la place de stationnement. Toutefois, s’il était décidé de dessiner ce fauteuil roulant, la réglementation précise qu’il doit avoir une taille de 1 m × 1,2 m.


La couleur réglementaire est également le blanc (article 118-2-C de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière). La réglementation n’impose pas que la place de stationnement réservée soit peinte en bleu. À l’inverse, la réglementation n’interdit pas l’usage de la peinture bleue.


Toutefois, il est conseillé aux services techniques qui réalisent, ou font réaliser les travaux, de bien choisir les produits utilisés. Ces produits doivent être certifiés.



LA CONCLUSION DE NOTRE ARRAGEOIS :


Notre Arrageois a réglé son amende sans sourciller même s'il nous confie -"J'aurais franchement préféré que mes 135,00 € aillent dans les caisses d'une association d'aide aux personnes handicapées plutôt que dans les recettes de la police municipale d'Arras !" (NDLR : En réalité ces sommes tombent directement dans le budget de la ville ce qui fait que si un agent municipal était verbalisé, la ville se paierait... A elle même !). Avant d'ajouter -"J'ai vraiment le sentiment de m'être fait avoir car à aucun moment je ne me suis aperçu que j'étais stationné sur un emplacement réservé, malgré le panneau qui n'est évident qu'une fois qu'on l'a vu ! Mais ce qui m'a le plus agacé dans cette histoire c'est qu'un autre véhicule, municipal de toute évidence, ai pu utiliser le même emplacement sans, lui, se prendre de PV !".

0 vue

Site Indépendant d'information sur Arras et sa région depuis 2002 - Visiter le site officiel de la ville d'Arras

Mentions Légales - Protection des données - Contact - Liens© 2002-2020 - ARRAS-ONLINE

1/2