Rechercher
  • Rédaction AO

EMBRASEZ QUI VOUS VOUDREZ !

Il nous avait manqué et cette année il nous est revenu telle la huitième merveille du monde : il s'agit de notre Beffroi d'Arras !


L'année dernière le Beffroi nous avait fait faux bond, en effet l'embrasement désormais reconnu et très sollicité par le public n'avait pas eu lieu en 2010. Nous avions assisté à un spectacle sons et lumières qui était destiné à célébrer la place alors récemment rénovée. Un spectacle qui avait beaucoup plu mais qui était tout de même d'une autre envergure face au célèbre embrasement.


Arras embrasement du beffroi 2011

Mais cette année 2011, le Beffroi s'est réveillé sous des feux et des lumières qui en ont fait une "merveille" et pour cause le thème choisi était "les sept merveilles du monde".


A 22h, les dix coups du carillon ont retenti pour sonner le début du spectacle : La voix de la place et celle du Beffroi se sont alors fait entendre, pour célébrer le retour de l'embrasement. Les deux bijoux du patrimoine d'Arras, à travers un dialogue, se sont chamaillés pour savoir qui était "le plus beau" : le Beffroi n'a pas voulu se faire voler la vedette et a montré toute sa superbe dans une joute pyrotechnique et sous des faisceaux de lumière qui mettaient en valeur son architecture unique.


Arras embrasement du beffroi 2011

Avant d'être consacrée comme la huitième merveille du monde le temps d'une soirée, un hommage a été rendu aux sept merveilles qui le précèdent : un véritable voyage dans l'Antiquité avec un tableau toute en lumières et en musique pour célébrer la Pyramide de Kheops, les Jardins suspendus de Babylone ou encore le mausolée d'Halicarnasse.


Parmi toutes ces références pour le moins flatteuses, le monument arrageois ne dénote pas et mérite plus que jamais sa place dans le classement au patrimoine mondial de l'UNESCO.


Arras embrasement du beffroi 2011

Lacroix-Ruggieri, le célèbre artificier, a su magnifier cet édifice en le mettant en lumières d'une façon unique. Les spectateurs sont restés médusés pendant les 25 minutes du spectacle.


Petit bémol (il en faut un) quant à l'organisation "étonnante" des accès à la Place des Héros pour l'occasion : Impossible de passer depuis la Place de la Vacquerie ou la rue Delansorne : Il fallait obligatoirement passer par l'autre côté, depuis la rue Wacquez Glasson, la Place d'Ipswich, la rue de la Taillerie ou la rue des Balances. On pourrait invoquer des raisons de sécurité (bien que ces accès fussent libres les éditions précédentes, peut-être de nouvelles normes ?) mais idem à la fin de l'évènement... Alors que plus un pétard ne claquait pas moyen de passer côté Beffroi : Barrières et policiers municipaux en empêchant toujours l'accès. Du coup ça coince un peu pour sortir de la Place mais bon... On a encore la tête dans les étoiles donc tout va bien !


Article : Emilie

Photos : J.C.

0 vue

Site Indépendant d'information sur Arras et sa région depuis 2002 - Visiter le site officiel de la ville d'Arras

Mentions Légales - Protection des données - Contact - Liens© 2002-2020 - ARRAS-ONLINE

1/2