Rechercher
  • Rédaction AO

ARRAS : GRÈVE EN DEMIE TEINTE

Prenez un pays dont la population vit de plus en plus longtemps (avec une espérance de vie de près de 81 ans en moyenne) et où le taux de natalité reste faible, ajoutez y une pincée de crise mondiale sur fond d'austérité puis une louche de suppressions de postes et vous obtiendrez une grève du service public.


Celle de ce 27 mai 2010 n'aura pourtant pas eu un impact retentissant et la mobilisation paraissait bien maigre avec 3 à 400 personnes seulement dans un cortège qui s'était donné rendez-vous à 10h00 place Foch.


Arras : Grève en demie teinte

Si la morosité du contexte socio-économique actuel n'est plus à démontrer il sera sans doute difficile de concilier les attentes des personnels du service public (qui luttent légitimement pour la défense d'acquis obtenus sur des décennies) avec les données d'un schéma économique et démographique qui se veut pessimiste quant à l'avenir de nos (chères) retraites.


Arras : Grève en demie teinte

Si certains - plus radicaux - prônent une nouvelle augmentation des charges pesant sur les entreprises les autres placent la priorité sur l'emploi : Deux visions d'emblée incompatibles.


Les divisions sont nombreuses, tant chez les politiques et la population que chez les économistes ; Ceci explique peut-être la faible mobilisation de ce jour.


L'âge de la retraite a été baissé de 65 à 60 ans en 1983 par le président Mitterrand : Un véritable progrès social mais c'était sans compter sur l'entrée progressive sur le "marché des retraités" des enfants du baby boom (nés de 1945 à 1970 environ), sur le maintien d'un faible taux de natalité, et sur la continuité de l'évolution de l'espérance de vie des Français (progrès de la médecine et de l'hygiène de vie obligent).


La question des retraites constitue donc un véritable problème : Un nébuleux casse tête s'articulant entre le désir de préserver des acquis sociaux forts et de conserver un service public digne de ce nom tout en imaginant, ce qui semble être le noeud du défi, les financements de demain.


Si les fonctionnaires étaient mobilisés ce 27 mai le sujet touche bel et bien l'ensemble de la population : Ouvriers et salariés du privé sont évidemment tout autant concernés par la réforme des retraites à venir, sans oublier bien sur les commerçants qui eux, ont bien du garder le rideau levé en ce jour.

0 vue

Site Indépendant d'information sur Arras et sa région depuis 2002 - Visiter le site officiel de la ville d'Arras

Mentions Légales - Protection des données - Contact - Liens© 2002-2020 - ARRAS-ONLINE

1/2