LE BEFFROI, COEUR DES PLACES

SON LION, FIER ET VIGILANT, VEILLE SUR LA VILLE

La Place des Héros (anciennement Petite Place) est le berceau du Beffroi et cette place d'Arras, comme la Grand Place,  présente des caractéristiques communes avec le style que l'on retrouve en Europe du Nord (Pays-Bas,Belgique, Allemagne).

 

Les deux places sont reliées entre elles par la rue de la Taillerie qui fût l'emplacement de la halle aux draps (taillerie signifie mesurage).

Tour de guet servant à prévenir d'éventuelles attaques ennemies ou incendies, le Beffroi d'Arras est un cousin des Beffrois Flamands.

Ce monument qui culmine à 75 mètres de haut jusqu'à la pointe de la hampe du lion est marqué avant sa destruction par les styles gothique, Renaissance et Napoléon III. Il fût construit de 1463 à 1554 et sera agrandi par deux fois en 1572 et 1658. C'est l'architecte Jacques le Caron qui reprendra pour le beffroi d'Arras la même couronne que pour celui d'Audenarde en Belgique.

Sa tour, quant à elle, ressemble beaucoup à celle de la Cathédrale d'Anvers. S'il fut détruit en grande partie par les ravages de la première guerre mondiale (1914), le Beffroi d'Arras renaîtra sous un style plus sobre suite à des travaux de rénovation qui s'étalèrent de 1924 à 1932 sur les plans de Pierre PAQUET.

Le chant du BeffroiArras
00:00 / 00:42

Ecoutez le carillon du Beffroi d'Arras !

Sous le beffroi, l'hôtel de ville… Tapissé d'une splendide toile marouflée dépassant les cinquante mètres de long et retraçant la vie des Arrageois au XVIème siècle d'après Hoffbauer (1932) il est également revêtu de magnifiques boiseries sculptées qui ornent la salle d'honneur.

Lieu de visite incontournable, le Beffroi non seulement abrite l'office du tourisme mais vous permettra également de profiter d'une vue imprenable sur la ville qu'il protège.

Classé au patrimoine mondial :

Depuis 2003 la ville d'Arras s'était entourée de 22 autres villes disposant elles aussi d'un Beffroi pour mettre en valeur ces monuments et en demander le classement au patrimoine mondial de l'humanité.


Des Beffrois Belges dont celui de Ypres, à l'architecture toute proche du notre, étant déjà classés depuis 1999 il s'agissait de demander une sorte "d'extension" à ce classement auprès de l'Unesco.

La nouvelle est tombée le 15 Juillet 2005 dans l'après midi : L'Unesco classe 23 Beffrois du Nord Pas-de-Calais et de la Somme au patrimoine mondial de l'humanité dont celui d'Arras.

Ce classement, s'il symbolise la reconnaissance de la richesse de notre patrimoine et de notre histoire en estimant les Beffrois comme «des symboles hautement significatifs de la conquête des libertés civiques», induit également d'indéniables retombées touristiques car les sites classés au patrimoine mondial suscite un interêt non négligeable de la part du public.

Il sont peu nombreux les sites bénéficiant de ce classement prestigieux et particulièrement prisé et les plaquettes touristiques ne manqueront sans doute pas de s'orner d'une mention stipulant la précieuse distinction.

Arras se devait bien d'obtenir une distinction de ce type : La beauté de son architecture et la richesse de son histoire en font sans doute l'une des plus belle ville de la région, une ville qui n'a de cesse de drainer de nouveaux visiteurs étrangers.

Pour les Arrageois ce classement représentera certainement une immense fierté : Notre ville entrant dans la "cour des grands" - aux côtés de la Grande muraille de Chine ou de l'Acropole en Grèce - et dévoilant désormais ses charmes au monde entier.

Déjà très fréquentée par les Anglo-Saxons, Arras devrait attirer désormais davantage de touristes Asiatiques, particulièrement friands des sites classés.

C'est lors de sa 29ème session à Durban (Afrique) que l'Unesco aura inscrit à sa prestigieuse liste les beffrois de la région après que les représentants de 21 pays aient délibérés et qu'un émissaire Hollandais de l'Unesco ait visité les 23 monuments !

Arras, Béthune, Boulogne, Hesdin, Calais, Aire-sur-la-Lys, Lille, Douai, Cambrai, Loos, Armentières, Bailleul, Comines, Dunkerque, Gravelines, Bergues, Doullens, Amiens, Abbeville, Saint-Riquier, Rue, Lucheux depuis le début du dossier main dans la main renforcent désormais l'aspect touristique de notre région, une région gorgée d'histoire qui méritait bien une distinction à la hauteur de la richesse de son patrimoine et de ses hommes.

Site Indépendant d'information sur Arras et sa région depuis 2002 - Visiter le site officiel de la ville d'Arras

Mentions Légales - Protection des données - Contact - Liens© 2002-2020 - ARRAS-ONLINE

1/2