Place des héros

Depuis plusieurs mois, alors que les pelleteuses étaient occupées à arracher à la Place des Héros ses pavés ancestraux, une équipe d'hommes s'affairait, agenouillée, à gratter le sol avec de petites truelles... Peu à peu se dessinent d'étranges formes de pierres et de briques : La Maison Rouge, la Chapelle de la Sainte Chandelle et des aubettes doucement se dévoilent à nous.

Arras fouilles archéologiques - Sainte Chandelle et Maison Rouge

On sait Arras riche en histoire et l'occasion de la restauration de la Place des Héros pour en étudier les entrailles était unique ! Une véritable aubaine pour Alain Jacques, archéologue de la ville, de déployer ses équipes en quête de toujours plus d'information sur le passé de notre belle cité.

Arras fouilles archéologiques - Sainte Chandelle et Maison Rouge 
L'exhumation des bases de la Maison Rouge.

Imaginez donc que notre place n'a pas toujours été cette vaste étendue vierge de toute construction, bien au contraire ! Sous les pavés, l'histoire et il est assez émouvant de la voir resurgir et d'imaginer ainsi la vie de nos prédécesseurs.

La maison rouge, les Aubettes, sous la Place des Héros
La Maison Rouge ne doit son nom qu'à l'utilisation de brique rouge pour sa construction.

Cette "maison de justice" construite  vers 1430 abritait police et justice mais aussi échoppes. Ses dimensions précises sont encore à déterminer.

Le commerce battait en effet son plein sur la place elle-même : Des aubettes (petites cellules côte à côte) abritaient différents corps de métier et l'on en distingue encore aujourd'hui très nettement les fondations. Ces bâtiments, reliant la Maison Rouge à la Chapelle de la Sainte-Chandelle, furent démolis vers 1520.

Il est tout aussi étonnant d'imaginer que siégeait une chapelle face au beffroi ! Ses fondations elles-aussi permettent de la localiser désormais avec précision.

Quelques vestiges ont été retrouvés sur le lieu de fouilles, des témoins du passé commerçant du lieu tels des épingles, un balancier... Des objets qui dateraient tous du début du 16ème siècle, voir de la fin du 15ème !

Depuis le haut du Beffroi la vue est imprenable sur le chantier et l'on distingue très nettement les différentes découvertes réalisées par Alain Jacques et son équipe.

Une fois les fouilles terminées, les ouvriers chargés de la restauration de la Place des Héros recouvriront sans doute à jamais les vestiges d'une épaisse chape de béton destinée à préparer la repose des pavés.

Nous saurons désormais, en nous promenant sur la Place, qu'ils sont bien là, juste sous nos pieds !


Arras fouilles archéologiques - Sainte Chandelle et Maison Rouge 
Les fondations des aubettes (hobettes), des cellules accueillant divers types de commerces.

Arras fouilles archéologiques - Sainte Chandelle et Maison Rouge
Les fondations de la Chapelle de la Sainte Chandelle.