L'Andouillette d'Arras

L'andouillette d'Arras est une des plus anciennes spécialités de la ville et l'on en trouve trace dès le début du XIVème siécle. En effet, un acte solennel de l'échevin (magistrat municipal) daté de janvier 1323 y fait déjà référence.

En 1407, Jean, duc de Bourgogne et comte de Flandres et d'Artois signe même une lettre patente (courrier royal non fermé) destinée à protéger les charcutiers locaux d'une éventuelle concurrence d'artisans extérieurs. En leur offrant "Grâces, libertés et franchises" l'acte devait contribuer à préserver la singularité de la spécialité.

Savourez une bonne andouillette d'Arras !

Ce qui a bien longtemps fait la particularité de l'andouillette d'Arras c'est avant tout sa matière première : De la fraise de veau alors que ce type de produit est généralement confectionné à base de porc. Dès 1990, suite à l'affaire de la vache folle, l'utilisation de la fraise de veau est proscrite et les charcutiers Arrageois n'auront d'autre choix que de se tourner eux aussi vers le frison de porc (intestin grêle) pour confectionner leurs andouillettes.

L'andouillette d'Arras a même sa confrérie !

L'andouillette d'Arras a sa confrérie depuis le 13 octobre 1997 : Une confrérie créée pour faire rayonner et promouvoir le délicieux produit à travers la France.

Une bonne andouillette au pied du beffroi d'Arras !

Depuis 2002, la fin du mois d'Août est marquée par la Fête de l'Andouillette à Arras : Une fête aux allures populaires où flonflons et animations diverses contribuent à une ambiance teintée de bonne humeur et de saveurs !