Camille Corot

Jean-Baptiste Camille Corot est né le 16 juillet 1796 à Paris. C'est en 1847, grâce à Constant Dutilleux qu'il fera connaissance avec la ville d'Arras. Le peintre et imprimeur Arrageois lui écrira en effet afin de lui commander un tableau après avoir vu ses oeuvres au salon Parisien. De là, naîtra une grande amitié qui fera revenir dans la région le peintre de Ville d'Avray chaque année et ce pendant plus de vingt ans, des séjours qui teinteront son oeuvre de plus de cent cinquante dessins et peintures retraçant nos paysages.

C'est un véritable cercle d'Artistes qui se développera alors à Arras suite à la rencontre de Corot avec Charles Desavary (peintre) et Alfred Robaut (dessinateur et auteur du catalogue raisonné retraçant l'oeuvre du peintre Parisien).

Si Arras était déjà une place forte de l'Art en France avec son académie, son musée et son école communale de dessin, les passages de Camille Corot améneront une véritable effervescence.


Les élèves de Constant Dutilleux ; Gustave Colin, Désiré Dubois, Xavier Dourlens feront partie de ceux qui travailleront avec le maître et sillonneront longtemps la campagne Arrageoise afin d'en fixer les paysages sur la toile.

Les remparts d'Arras - Camille Corot (Musée du Louvre)
Les Remparts d'Arras - 1871 (Musée du Louvre)

La photographie sera elle aussi employée par les artistes qui profiteront de l'invention Arrageoise du "cliché verre" pour augmenter leurs moyens d'expression. Une technique où Camille Corot s'adonnera d'ailleurs avec talent.

Le Moulin de Saint Nicolas Lez Arras
Le Moulin de Saint Nicolas Lez Arras - 1874

Ce regroupement d'Artistes et ce foisonnement créatif donnera naissance à l'école d'Arras, reconnaissant ainsi la ville comme l'un des pôles de la vie Artistique Française.